AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kyomu Shin, l'Empereur Déchu

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyomu Shin
Empereur Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
HP:
130/130  (130/130)
MP:
65/65  (65/65)
Competences:

MessageSujet: Kyomu Shin, l'Empereur Déchu   Jeu 5 Juin - 23:59

~¤ Identité¤~


    -Nom: Kyomu

    -Prénom: Shin

    -Age: 21 ans

    -Sexe: Masculin

    -Rang: L’Empereur Déchu

    -Groupe: Membre Errant

    -Identité: Humain

    -Lieu de naissance: Un monde pouvant s’apparenter à un Japon Impérial

    -Situation/but: Reconquérir son Empire.

    -Comment avez vous connu notre forum?: Grâce à un ami (Genesis)


~¤Description¤~


    -Physique: Il n’y a rien à dire, Shin est facilement reconnaissable, de par le fait qu’il possède une apparence pas très fréquente, même pour des personnes habituées à voyager entre plusieurs mondes. Commençons tout d’abord par le plus visible, c'est-à-dire ses vêtements. Shin porte une tenue, qui lui couvre tout le corps, de couleur noire, avec simplement quelques rares marques rouges. Cette tenue est déjà un élément faisant qu’il est facile de le reconnaître, vu qu’il s’agit d’un habit d’un style assez particulier. Ce n’est pas quelque chose comme le manteau des membres de l’Organisation XIII. Au contraire, cette tenue est assez moulante au niveau du haut, tandis que le bas est légèrement plus large, même si cela ne fait pas un pantalon flottant. Le haut de cet habit est largement ouvert sur la face avant, laissant apparaître un nouveau vêtement, cette fois totalement moulant, de couleur bleue nuit, avec simplement un symbole blanc. Au dessus ce sa tenue noire, il porte, au niveau de la taille, une épaisse ceinture, de cette même couleur bleu nuit, avec, en son centre, une partie de couleur argenté, formant une bande et une sorte de gros médaillon, représentant un visage, rappelant vaguement un démon. Il dispose également de gants, toujours bleu nuit, laissant juste apparaître ses doigts, qu’il entoure de bandes. Ses chaussures sont similaires à ses gants, mais sans bandes bien évidemment (sauf le bout qui en est recouvert, mais pas directement ses pieds).

    Passons maintenant à une autre partie de la description de ce cher Shin, son visage. Il possède une tête de forme assez ronde, pas joufflue ou bouffie, mais ronde. Un nez assez fin, pour une bouche assez large, il ne s’agit pas de points étranges dans son physique, et pas ce qu’il faut retenir le plus. Si on devait retenir deux éléments en ce qui concerne le visage de Shin, il s’agirait tout d’abord de ses oreilles. En effet, celles-ci sont assez massives (non pas longues, mais plutôt épaisses) et se terminent en pointe, chose pas très fréquente dans la majorité des mondes, même si c’est courant dans le sien. L’autre point que l’on retient sont ses yeux. Deux grands yeux, d’un rouge sombre, qui ne laissent transparaître que très peu d’émotions. D’ailleurs, son visage entier est ainsi, étant donné qu’il n’est pas du genre très expressif. En ce qui concerne ses cheveux, il sont blancs et il les porte longs. On peut apercevoir une sorte de diadème sur ceux-ci.


    -Caractère: Le caractère. Un point Ô combien fondamental, et riche en ce qui concerne Shin. Pas forcément complexe, mais il n’est pas le premier idiot venu, souhaitant être ami avec tout le monde, que la paix règne partout où il passe et détestant la violence. En fait, il se rapprocherait peut être plus du contraire, même si ce n’est pas encore tout à fait cela. Enfin bon, voyons cela en détail.

    Tout d’abord, il faut savoir que Shin a été élevé en dans une famille impériale, il a donc hérité de pas mal des traits de caractères qu’on retrouve dans plusieurs de ces milieux, mais, hélas, il ne s’agit pas toujours des meilleurs. Première chose, qu’on remarque dès qu’on lui adresse la parole, il est arrogant, et même très arrogant. Après tout, il a été élevé en tant que futur Empereur, habitué à ce que tout le monde lui obéisse, sans oser ne serait ce que penser à le contredire. Il est donc totalement logique qu’il ait finit par se croire supérieur aux autres, d’ailleurs, il l’était plus ou moins dans le monde d’où il vient. Ainsi donc, il ne supportera que très peu que quelqu’un ose se rebeller contre lui, ou même se prétendre supérieur. Ce qui nous emmène au second point.

    Shin est quelqu’un aimant se battre et sadique. Ce n’est pas la brute épaisse sans cerveau qui fonce sur tout ce qu’il bouge, mais il considère juste qu’un combat est un moyen, voir le meilleur, de prouver sa supériorité. Donc, déjà, dès que quelqu’un remet celle-ci en doute, il n’hésite pas à en venir à la force. Et, lorsqu’il se bat, il n’est pas du genre à achever vite fait son adversaire, mais plutôt à le faire souffrir le plus possible, afin que celui-ci comprenne ce qu’il en coûte de se mesurer à lui. Bien évidemment, il ne supporte pas une seule seconde la défaite, et fera tout ce qui est en son pouvoir pour faire payer celui, ou ceux, qui seraient responsables de celle-ci.

    Outre ces deux points, il est en général quelqu’un d’assez froid, ne montrant que peu ses sentiments et ses pensées. Par contre, lorsqu’il reconnaît la valeur de quelqu’un, cela devient soudainement différent et il se montre déjà plus sympathique, même s’il n’est toujours pas, et ne le sera probablement jamais, un modèle de bonté.


    -Signe particulier: Shin possède comme seul signe particulier une fâcheuse tendance à sourire de façon arrogante et sadique dès que l’occasion se présente.


Dernière édition par Kyomu Shin le Ven 6 Juin - 0:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyomu Shin
Empereur Déchu
avatar

Masculin Nombre de messages : 19
Age : 28
Date d'inscription : 05/06/2008

Feuille de personnage
HP:
130/130  (130/130)
MP:
65/65  (65/65)
Competences:

MessageSujet: Re: Kyomu Shin, l'Empereur Déchu   Jeu 5 Juin - 23:59

~¤Histoire¤~


    -Histoire:
    ~Un monde impérial, date inconnue~

    La fête était présente partout dans la ville impériale. De grandes banderoles colorées, des artistes itinérant faisant leur spectacle partout dans les rues, tous le monde dansant et chantant. Après tout, il s’agissait d’un jour de fête pour eux. Comment ne pas célébrer la naissance du fils de Kyomu Suisei et Kyomu Yoko, respectivement l’Empereur et l’Impératrice de ce pays. Enfin ils donnaient un héritier à la dynastie, après avoir eut deux filles, Akemi et Arashi. Pourtant, après la naissance des deux filles, ils n’arrivaient plus à avoir d’enfants. Face à un tel problème, Suisei aurait été obligé de répudier sa chère et tendre, afin de trouver une autre compagne, qui elle pourrait donner un prétendant au trône de l’Empire. Pourtant, il l’aimait et elle été appréciée du peuple entier. Alors que celle que lui avaient trouvé ses conseilles n’avaient qu’une seule chose pour elle, son ascendance. Mais, heureusement, ce cas ne se présenta pas et leur premier fils vit le jour. Il était donc normal que la ville Impériale entière soit en fête. Enfin, là, la fête se calmait un peu et tous se réunissaient sur la grande place, juste en face du palais. Sur le grand balcon servant à faire des discours se trouvaient tous les membres du conseil, ainsi que des gardes. Et enfin il apparu. L’Empereur Kyomu Suisei, tenant quelque chose dans ses bras. S’arrêtant au bout du balcon, il leva ses bras au ciel, révélant un bébé.

    « Voici mon héritier, Kyomu Shin, votre futur Empereur ! »

    Ces simples paroles furent suivit d’un tonnerre d’applaudissements et de cris de joies. Le peuple acclamait son futur dirigeant pour la première fois. Ils ne savaient pas ce que deviendrait cette même personne dont il se réjouissaient de la venue au monde.

    ~Dix ans plus tard~

    Shin avait grandi et avait donc dix ans maintenant. Et il était loin du petit bébé que tout le monde avait acclamé à sa naissance. Non, il n’était pas détesté, étant donné qu’il savait se tenir devant le peuple. Aux yeux de ses futurs sujets, il était exactement ce qu’ils attendaient, c'est-à-dire le digne fils de son père. Et pourtant, rien n’était aussi loin de la vérité que cela. En fait, il était plutôt l’opposé de son géniteur, ne ressemblant ni à celui-ci, ni à sa mère. Devant ses valets, il était arrogant, profitant de la moindre situation pour les rabaisser et leur faire accomplir les tâches de la façon la plus pitoyable possible. Dans un sens, on pouvait dire qu’il s’agissait de son passe temps. Pour lui qui était habitué à avoir tout ce qu’il voulait, c’était quelque chose de naturel. Déjà il était persuadé de sa supériorité, ne reconnaissant que la valeur de sa famille.

    Car oui, il fallait le dire, il s’entendait bien avec tous ses proches parents. Ses sœurs et sa mère étaient pour lui les êtres les plus doux et généreux qui existait dans l’Empire, et il ne reculait devant rien pour leur faire plaisir. C’était d’ailleurs peut être les seules personnes capables de lui faire effectuer quelque chose par lui-même. Elles et son père. En effet, autant Yoko, Akemi et Arashi étaient les êtres les plus généreux, autant Suisei était la personne la plus admirable qu’il connaissait. Empereur généreux, mais ferme, il remplissait à merveille son rôle, c'est-à-dire celui de diriger un peuple et de faire de son Empire un endroit paisible. Il était donc tout ce que le jeune garçon de dix ans souhaitait être plus tard, étant donné qu’il ne se rendait pas encore compte qu’il avait déjà commencé, et depuis longtemps, à s’éloigner de son modèle.

    Hélas, le jour de son anniversaire, une grave nouvelle parvint à la cité Impériale. Le pays voisin, dirigé par un tyran souhaitant étendre de plus en plus son territoire, déclara la guerre à l’Empire. Ne pouvant pas ne rien faire, Suisei se retrouva dans l’obligation d’y répondre. Ainsi débutèrent les années sombres de l’Empire. Six ans. Ce fut le temps que dura cette guerre, les deux armées en présence n’arrivant pas à se départager. Bien que les combats avaient lieux à la frontière, l’Empire entier était touché. La pauvreté s’installait de plus en plus dans les campagnes, et ce malgré les actions de l’Impératrice, qui avait pris les rennes de l’Empire en attendant le retour de son véritable dirigeant. Celle-ci envoyait donc régulièrement des missions dans les campagnes, afin d’y faire parvenir vivres et médicaments. Hélas, la majorité des productions était destinée aux soldats, ce qui ne laissait pas grand-chose pour le peuple. Et, en une grise journée d’hiver, le pire arriva. Kyomu Suisei tomba au combat. L’Empire entier entra alors en deuil et l’armée se retira peu à peu dans la cité impériale, ramenant le corps de l’Empereur. L’Armée du Tyran avança alors peu à peu, ravageant le pays sur son passage.

    Puis vint le jour où elle arriva devant les portes de la cité. Un long siège débuta alors, avec, malgré tout, un avantage pour l’Armée Impériale. Mais l’un des Généraux trahit, attiré par ce que lui offrait le Tyran, et permis aux ennemis de l’Empire de pénétrer dans la ville. Meurtres, incendies, viols. Voila ce qui régnait au sein de la cité. Le Tyran et ses gardes du corps avançaient eux vers le palais, réussissant à y pénétrer rapidement. Et, alors qu’ils s’attendaient à trouver l’Impératrice, ils découvrirent une toute autre personne.[/i]

    « Toi ! Qui es-tu ? Et où se trouve cette catin de Kyomu Yoko ? Sa mort sonnera ma totale victoire !
    -Je serais vous, je ne m’avancerai pas autant. Il reste encore un obstacle sur votre chemin. Moi.
    -Toi ? Ne me fais pas rire gamin. Comment un vulgaire morveux pourrait faire quelque chose contre moi et mes gardes ?
    -Vulgaire morveux ? On dirait que vous ne savez pas à qui vous avez affaire. Alors laissez moi me présenter. Je suis Kyomu Shin, héritier de l’Empereur Kyomu Suisei, et le responsable de votre mort. »

    Arme à la main, il se jeta donc sur ses adversaires, qui répondirent à leur tour. Débuta alors un violent combat, qui semblait plus amuser le jeune garçon de seize qu’autre chose. Il avait l’air de danser au milieu des lances adversaires, tailladant avec son arme, faisant tomber les morts au fur et à mesure qu’il frappait. Très vite, il se retrouva seul face au Tyran qui, comme tout Tyran qui se respecte, n’était qu’un lâche craignant pour sa vie lorsque sa garde était tué. Sans un mot, Shin l’acheva alors qu’il essayait de s’enfuir. Ainsi fut repoussé l’invasion, mais à quel prix ? Au pris de la destruction et de la mort. Peu après, Shin fut sacré Quinzième Empereur de la Dynastie Kyomu, faisant ainsi entrer l’Empire dans ses années les plus noires. Peut être que même une défaite à cette guerre leur aurait apporté plus de bonheur.

    La logique aurait voulu que le nouvel Empereur s’active à la reconstruction de l’Empire, mais ce ne fut pas le cas. Réunissant son armée, il y intégra, dans des divisions à part, les soldats ennemis qu’ils avaient fait prisonnier. Et, prétextant qu’il s’agissait du meilleur moyen de retourner à des jours de paix, il marcha vers le pays qui les avait attaqué, faisant siens tous les territoires qu’il traversait. Et, après cela, sans se soucier des pertes de son propre côté et de l’envie des survivants de revoir leurs familles, il continua encore et encore à conquérir. Il ne souhaitait qu’une chose, de plus en plus de pouvoir. Ainsi donc l’Empire restait en état de guerre et la pauvreté s’étendit encore et encore, atteignant même la Cité Impériale, au du moins ce qu’il en restait. En trois ans, l’Empire avait doublé de superficie, et pourtant, sa richesse et la joie de son peuple avaient fortement baissé. Kyomu Shin commençait à être de plus en plus haï et, loin de lui dans la capitale, sa fin fut planifiée.

    Cela ne fut pas réellement difficile. Quelques messages envoyés à des hommes de confiance et l’affaire était jouée. Officiellement, il tomba au combat, son corps ne fut jamais retrouvé et une nouvelle dynastie débuta. Officieusement, Shin fut attaqué par ses propres hommes et tomba dans un falaise.


    ~Deux ans plus tard~

    La nuit tombait sur un petit village de campagne. Les habitants s’étaient réunis dans la taverne et faisaient la fête, comme tous les soirs. Leurs femmes étaient restées chez eux, s’occupant des enfants. Et, aux portes du village, un étranger se présenta, entouré d’un manteau, capuche rabattue. Traversant le village, il finit par arriver à la taverne. A son arrivée, tout le monde arrêta de parler, l’observant quelques instants, avant de reprendre de plus belle. Le village se situant sur une route marchande, il n’était pas rare que des voyageurs s’arrêtent la nuit venue. C’était même quelque de très fréquent. Sauf que celui-ci ne se dirigea pas vers le bar, mais plutôt vers une table un peu isolée, où quelqu’un était déjà installé. Il s’assit alors à son tour.

    « Tu es en retard. Et je n’aime pas perdre du temps.
    -Je sais, j’ai eut un léger contretemps en chemin.
    -Un contretemps ? De quel genre ?
    -De simples brigands. Le problème fut qu’ils étaient un peu plus insistants que d’autres et, après la mort du premier d’entre eux, ils appelèrent des renforts au lieu de s’enfuir en courant. Je me retrouvai donc dans l’obligation d’éliminer tout un groupe de brigands au grand complet. Et, même s’ils étaient faibles, ils étaient nombreux, et cela me prit donc un peu de temps.
    -Tsss, tant qu’ils n’ont pas été envoyés par eux. Si jamais ils m’attrapent, je suis un homme mort. Enfin bon, parlons affaire. Tu es sûr de ne pas avoir été suivit ? Signe de tête de la part de l’homme encapuchonné. Bien, alors nous allons pouvoir entrer dans le vif du sujet. Tu veux rentrer chez toi, c’est ça ? Et bien sûr, il ne te suffit pas de prendre une carte et de marcher jusque là bas ?
    -Bien évidemment, sinon cela ne ferait pas deux ans que dans ce monde pitoyable.
    -Bien, je m’en doutais. Je suis capable de t’aider, par contre, sache que mes honoraires sont assez élevés.
    -Pas de problèmes, j’ai de quoi payer. Après tout, j’ai gardé quelques précieux souvenirs de l’époque. Grâce à cela, j’ai entendu parler de toi et enfin je vais pouvoir rentrer. Et là ils comprendront ce qu’il en coûte de s’opposer à moi. »

    L’homme pencha alors légèrement la tête, suffisamment pour que la bougie éclaire son visage, laissant apparaître les yeux rouges et le sourire arrogant de l’ancien Empereur.


~¤Statistiques¤~


    -Arme principale: Koutei no Tsurugi, le premier des deux attributs qui se transmet d’Empereur en Empereur et conservé par Shin. Cette arme est assez spéciale, vu qu’il s’agit en fait d’une sorte de médaillon, que Shin cache sous son gant gauche. A partir de celui-ci, il peut crée une épée faite uniquement d’énergie, mais qui se comporte exactement comme une arme classique, dans le sens qu’elle peut être parée, qu’elle ne tranche pas mieux qu’une épée aiguisée. De même, une frappe trop puissante suffit à la faire momentanément disparaître. Son avantage est que, à moins de réussir à lui faire perdre le médaillon, Shin ne peut perdre totalement son arme.

    -Compétences:

    Compétences perso:

    Sabaki no Yaiba : Technique d’attaque combinée avec un déplacement rapide. Shin fait apparaître la Koutei no Tsurugi avant de foncer sur son adversaire, le fauchant au passage. Sauf qu’il ne s’arrête pas à un seul coup et en enchaîne plusieurs, assaillant un adversaire de tous les côtés.

    Ryûiki : Cette technique, bien que très simple dans son principe, n’en est pas moins puissante. Shin concentre une grande quantité de son énergie dans son poing, qui dégage alors une forte aura. Puis, il la libère d’un coup, provoquant un grand souffle d’énergie, qui se disperse sur sept adversaires au maximum.

    Tanjô no Teikoku : Cette technique porte ce nom en raison que, dans le Légende, c’est grâce à celle-ci que le Premier Empereur du Monde de Shin vaincu les dernières personnes s’opposant à lui pour la création de son Empire. Basée sur le médaillon donnant naissance à la Koutei no Tsurugi, un dôme noir portant d’étrange symbole apparaît autour de Shin. Celui-ci irradie de lumière, avant d’exploser, créant une vague d’énergie pure touchant tous les adversaires se trouvant autour de l’Empereur Déchu.

    Spécialité:

    Ryûgekido : Lorsque Shin se sent en danger, ou du moins qu’il a besoin de plus de puissance, il est capable d’éveiller de façon temporaire la force qui sommeille en lui. Ainsi, pendant un bref instant, sa puissance s’en retrouve augmentée. (Style Energie)

    Drive form:

    Ryûkeitai: Cette forme représente le maximum de la puissance de Shin. Ses cheveux deviennent plus courts, tout en étant coiffés avec plus de mèches, mais restent blancs. Ses vêtements disparaissent, laissant qu’un simple pantalon bleu. Ses pieds et ses mains se voient dotés de griffes, tandis que de petits crocs lui poussent. Le diadème se trouvant dans ses cheveux ne change pas de couleur, mais grandis, rappelant de petites cornes. Deux sortes d’ailes lui poussent dans le dos, le faisant en permanence léviter légèrement au dessus du sol. Sous cette forme, des instincts primaires ressurgissent et il se comporte de façon plus bestiale, même s’il reste capable de raisonner. Bien évidemment, sa puissance est grandement accrue. Le problème et qu’il ne peut rester indéfiniment ainsi.

    Invocation:

    Tenmori : Il s’agit du deuxième attribut des Empereurs du monde de Shin, et ce qu’il prouve qu’il est théoriquement encore Empereur. Cette bête aux origines inconnues ne ressemble à aucun animal connu. Marchant sur quatre pattes, il est de couleur bleu et pourrait paraître de la famille des canidés. Mais même si ses origines sont inconnues, une chose est sûre, il protégera l’Empereur et obéira au moindre de ses ordres.


    ~¤Règles¤~


    J'ai lu et j'approuve les règles du forum.

    Signature:
Quel que soit le monde, il y a ceux fait pour diriger et ceux fait pour obéir. Vous, vous êtes faits pour m’obéir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konstantine
Fondateur

avatar

Masculin Nombre de messages : 483
Age : 27
Date d'inscription : 22/02/2008

Feuille de personnage
HP:
650/650  (650/650)
MP:
325/325  (325/325)
Competences:

MessageSujet: Re: Kyomu Shin, l'Empereur Déchu   Ven 6 Juin - 20:18

Bonne fiche, étrange avatar^^

L'histoire ne me parait pas très lié avec KH (désolé si je n'ai pas compris, ou mal lu c'est possible^^) J'apprécie le fais que tu montre bien que ton manteau n'est pas le même que celui de l'organisation, ca m'énerve que tout le monde aime se manteau, qui est, je trouve assez ridicule par la forme de sa capuche, mais bon, j'aime le bas hihi^^. Bon j'arrête le blabla, a vrai dire je n'ai pas grand chose a dire sur cette fiche, du moins je pense, c'ets bien écrit, pas tiré par les cheveux, imaginatif, je n'ai rien a ajouter^^

Je valide bien entendu, comme les nouveaux validé, je ferrais tes compétences quand j'en aurai le temps^^

Je te souhaite de passer du bon temps ici, en espérant que le forum te plaise, et que tu resteras longtemps parmi nous!

Bon RP sur KH RPG!

_________________
En soi, il n'existe rien de bon ou de mauvais, tout dépend de ce que l'on en pense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kyomu Shin, l'Empereur Déchu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kyomu Shin, l'Empereur Déchu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proclamation de Sa Majesté l'Empereur
» Leipzig de Vive l'Empereur passe en précommande
» Vive l'empereur (Gio Games)
» Le tableau de l'Empereur que je préfère.
» Shin-Sephiroth projet feu/eau 13X

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.•'´¯)¸,ø¤``¤ø,¸--Kingdom Hearts RPG--¸,ø¤``¤ø,¸ (¯`'•. :: .•'´¯)¸,ø¤``¤ø,¸--Kingdom Hearts RPG--¸,ø¤``¤ø,¸ (¯`'•. :: -Présentation de votre personnage- :: -Fiches validées--
Sauter vers: